Pourquoi enrichir un cahier des charges ?

Publié par - 16 avril 2015
Lire l'article

Le brief est généralement rédigé par un seul département d’une organisation

 

Le brief vient toujours de « quelque part » (marketing, bureau d’étude, communication, etc.) et par conséquent il est souvent trop fermé, n’intégrant pas toutes les facettes indispensables. Le commanditaire attend alors du designer qu’il tienne le crayon pour représenter des idées. Il s’agit malheureusement d’une vision passéiste du rôle du design.

 

Le brief est le plus souvent incomplet

 

Il occulte régulièrement  des pans entiers de contraintes, avec la crainte injustifiée que celles ci ne viennent à éteindre la créativité du designer….

Bien au contraire, il est capital d’enrichir le cahier des charges avant de prendre le crayon. Il s’agit de définir au maximum les contraintes liées au projet, et d’être certains de poser la bonne question plutôt que de proposer une solution toute faite. Une grande partie de nos outils de dialogue 100% visuels  sont utilisés à ce moment clé des projets, pour co-définir la bonne question avec une équipe pluridisciplinaire.

 

Un exemple de bonne question posée par le groupe St Gobain

 

Ainsi plutôt que de nous demander de concevoir un enième centre d’innovation, la question posée par le groupe St Gobain : « Aidez-nous à initier le dialogue entre nos chercheurs et 10% de nos clients qui nous poussent à innover? » fut bien plus utile pour la création du Domolab  et son appropriation générale par St Gobain Recherche.

Publié par - 16 avril 2015
+33 (0)1 40 27 05 54 sismo@sismodesign.com