INVENTION / DESIGN. REGARDS CROISÉS au Musée des arts et métiers

, ,
Publié par - 2 février 2016
Lire l'article

Cette institution est en lien avec notre démarche

de designers, particulièrement tournée vers la pédagogie et le dialogue.

 

Nous pensons que le design, après une longue évolution, arrive à un

tournant de son histoire.

 

C’est cette évolution qu’illustre la colonne vertébrale

de l’exposition, intitulée « Séries ». Issu de la révolution industrielle, le design

est dédié à la mise en forme des objets en intégrant les moyens de production

en série, en s’intéressant aux nouveaux process et aux nouveaux matériaux.

Puis il s’est développé en suivant l’essor du marketing, davantage comme un

style permettant d’amplifier la reconnaissance des marques et leur appropriation

par des cibles précises.

 

On a pu alors laisser croire que la pratique du design

se limitait à une simple intervention sur la peau des objets. Pourtant, dans

la réalité de la conception, quelle que soit leur mission — faire du style, donner

forme à une innovation, apporter une amélioration d’usage… —, les designers

doivent répondre à des contraintes souvent liées à des acquis issus

d’inventions passées. Il peut s’agir par exemple des process de mise en oeuvre

des matériaux ou de la présence de tel ou tel composant breveté.

En prenant part au processus de conception à la suite de l’invention, le design sait se

montrer déterminant pour permettre à de nombreuses innovations de rencontrer

leur public. L’invention s’intègre alors si bien que nous en oublions sa présence !

 

Le design n’est donc pas la mise en forme d’une esthétique mais bien

celle d’une intelligence. C’est autour des caractéristiques de cette intelligence

commune au design et à l’invention que nous avons choisi de construire

l’exposition, en dégageant quatre notions :

 

l’essentiel, le contexte, la curiosité, l’audace.

 

Celles-ci sont issues de notre expérience de designers dans les secteurs

industriel et public et du dialogue initié avec le Musée des arts et métiers.

Fort de ces caractéristiques, le design est particulièrement adapté

à la complexité du monde contemporain. Car cette pratique d’expert généraliste

sait jouer le rôle de trait d’union entre différents savoir-faire. Elle a désormais

l’opportunité de se déployer plus rapidement encore, plus simplement,

notamment grâce au numérique, aux imprimantes 3D et aux nouveaux modes

d’organisation de l’intelligence collective (open source, sites de financement

participatif, co-création…). Ces outils offrent aux designers — et, qui sait,

bientôt au plus grand nombre — la possibilité de prototyper plus facilement

leurs créations, de les enrichir en sollicitant une communauté correspondant

à la culture du projet. Les praticiens peuvent ainsi proposer de nouvelles

expériences d’ordre économique, social et culturel.

 

Enfin, Invention / Design. Regards croisés se veut autant un lieu de

découverte et de compréhension qu’un espace où se déploient l’imaginaire

et l’échange.

 

En mettant côte à côte des pièces historiques et contemporaines,

quotidiennes et exceptionnelles, en rapprochant des objets pour des raisons

esthétiques ou sociales, techniques ou contextuelles, en laissant s’exprimer

librement des personnalités d’univers différents, en proposant à la fin

du parcours un lieu de dialogue, nous avons souhaité que l’expérience de cette

exposition puisse « par quelque magie inconnue, bien vous inspirer ! » 1.

 

1 Michele de Lucchi, architecte et designer italien, qui nous a offert notre premier carnet de croquis en 1996, à la naissance de Sismo.

 

Invention / Design Regards croisés au Musée des arts et métiers du 2 juin 2015 au 6 mars 2016

Publié par - 2 février 2016
+33 (0)1 40 27 05 54 sismo@sismodesign.com